Patricia Blanc

Patricia Blanc

This user hasn't shared any profile information

Posts by Patricia Blanc

Bourse aux jouets 2017

ACTUALITE : BOURSE AUX JOUETS

les 25 et 26 novembre 2017 au centre de loisirs de Semoy.

VOICI LE LIEN POUR LA BOURSE AUX JOUETS

http://www.aapes45.fr/Bourse_aux_jouets/index.php

bli

djglkzjgdsjggj

Semaine du développement durable 2012 – Forum le 31 Mars 2012

0

Cette année encore, la municipalité de Semoy organise une semaine du developpement durable du 25 au 31 Mars 2012. Le thème : LA QUALITE DE L’AIR

Le programme complet sera disponible sur le site de la mairie vers le 10 mars.

L’AAPES participera au forum le samedi 31 Mars après-midi  autour du kiosque de Semoy. Nous proposerons des activités pour les plus jeunes afin de leur faire prendre conscience que nous sommes entourés d’air ( et non de « rien » comme ils l’imaginent) et qu’il est important de veiller à la bonne qualité de cet air que nous respirons.

Petit QCM, réalisation de fleur de vent, de manchons à air, etc… seront au programme. Plus de détailstrès bientôt.

La Convention Internationale des Droits des Enfants

0

L’AAPES va participer à l’exposition organisée pour la journée internationale des droits des enfants.

Cette journée met en avant la Convention Internationale des Droits des Enfants appelée couramment CIDE, que tous les pays du monde ( à l’exception des États-Unis et de la Somalie) se sont engagés à appliquer. En France, la Défenseur des Enfants, une autorité indépendante, est chargée de veiller à ce qu’elle soit bien respectée. Une enfant dont les droits seraient bafoués ou des parents qui se rendent compte que les lois françaises ne sont pas en adéquation avec la CIDE peuvent interpeller la Défenseur des Enfants qui interpellera à son tour le Gouvernement et le Parlement.

Afin que la CIDE soit plus abordable pour tous et en particulier par les jeunes, un kit pédagogique  a été mis en place. Allez vite le découvrir !

http://www.defenseurdesenfants.fr/Kit_Pedagogique/#item_0

C'est la rentrée !

Café amical de rentrée

0
café amical de rentrée

Café amical de rentrée

Ce matin enfants et parents ont repri le chemin de l’école sous le soleil. Certains étaient plein d’entrain à l’idée de retrouver les copains, d’autres un peu plus timides et quelques larmes ont coulé sur les joues des plus petits. C’est dans  la bonne humeur que l’AAPES a offert un café amical de rentrée devant l’école du champ luneau pour permettre aux parents de se recontrer et d’échanger sur cette nouvelle année scolaire qui commence.

Bonne rentrée à tous !

Procès verbaux des conseils d’école élémentaire 2010-2011

0

Vous trouverez ci-dessous un lien direct vers la page de chaque procès verbal qui se trouve sur le site de l’école élémentaire. Cela peut aussi être un PDF si la page n’est pas encore en ligne.
Chaque procès verbal est réalisé par le directeur de l’école, les parents d’élèves le relisent, apportent éventuellement des ajouts ou des corrections puis le signent. Il est ensuite affiché sur les panneaux des écoles.

Procès verbaux des conseils d’école de maternelle 2010-2011

0

Vous trouverez ci-dessous le fichier PDF de chaque procès verbal des conseils d’école.
Celui-ci est réalisé par la directrice de l’école, les parents d’élèves le relisent, apportent éventuellement des ajouts ou des corrections puis le signent. Il est ensuite affiché à l’école et diffusé par mail aux parents qui en font la demande (écrire à ecm-semoy@ac-orleans-tours.fr).

Le rôle de l’enseignant

0

[Extrait du site du Ministère de l’Éducation national (http://www.education.gouv.fr)]

Le corps de professeur des écoles a progressivement remplacé, depuis 1990, celui des instituteurs. On compte environ 364 000 enseignants en école primaire. Ils sont recrutés par concours externes (par académie), concours internes (par département) et par voie d’inscription sur les listes d’aptitude. Ils assurent un service de 27 heures par semaine.

« Le professeur des écoles est un maître polyvalent, capable d’enseigner l’ensemble des disciplines dispensées à l’école primaire, il a vocation à instruire et à éduquer de la petite section de maternelle au CM2, il exerce un métier en constante évolution ».

L’enseignant a quatre grandes missions :

  • enseigner l’ensemble des disciplines dispensées à l’école primaire.
    Il enseigne le français, les mathématiques, l’histoire-géographie, les sciences physiques et la technologie, la biologie et la géologie. Il peut être assisté d’intervenants pour les langues vivantes, les arts plastiques, la musique et l’éducation physique et sportive ;
  • donner la priorité à l’apprentissage de la maîtrise de la langue par les élèves. La maîtrise de l’oral en classe maternelle doit ouvrir sur la maîtrise de l’écrit à l’école élémentaire ;
  • gérer la diversité des élèves ;
  • exercer la responsabilité éducative et l’éthique professionnelle.

Généralités

0

[Extrait du site du Ministère de l’Éducation national (http://www.education.gouv.fr)]

Le rôle et la place des parents à l’École sont reconnus et leurs droits sont garantis par des dispositions réglementaires énoncées dans le Code de l’éducation.

Pour plus d’informations : La place et le rôle des parents dans l’école, Rapport IGEN – Rapport conjoint IGEN-I.G.A.E.N.R., octobre 2006

Cinq grands principes :

0

La liberté de l’enseignement
En France, le service public d’enseignement coexiste avec des établissements privés, soumis au contrôle de l’État et pouvant bénéficier de son aide – en contrepartie d’un contrat signé avec l’État. La liberté d’organiser et de dispenser un enseignement est une manifestation de la liberté d’expression : elle est définie par la « loi Debré » n°59-1557 du 31 décembre 1959 sur la liberté de l’enseignement et les rapports avec l’enseignement privé. Cependant l’État est le seul à délivrer diplômes et grades universitaires : les diplômes délivrés par les écoles privées n’ont pas de valeur officielle sauf s’ils sont reconnus par l’État. La réglementation des examens se fait à l’échelle nationale.

La gratuité
Le principe de gratuité de l’enseignement primaire public a été posé dès la fin du XIXe siècle par la loi du 16 juin 1881. La gratuité a été étendue à l’enseignement secondaire par la loi du 31 mai 1933. L’enseignement dispensé dans les écoles et les établissements publics est gratuit. Les manuels scolaires sont gratuits jusqu’à la classe de troisième, ainsi que les matériels et fournitures à usage collectif. Dans les lycées, les manuels sont le plus souvent à la charge des familles.

La neutralité
L’enseignement public est neutre : la neutralité philosophique et politique s’impose aux enseignants et aux élèves.

La laïcité
Le principe de laïcité en matière religieuse est au fondement du système éducatif français depuis la fin du XIXe siècle. L’enseignement public est laïque depuis les lois du 28 mars 1882 et du 30 octobre 1886. Elles instaurent l’obligation d’instruction et la laïcité de des personnels et des programmes. L’importance de la laïcité dans les valeurs scolaires républicaines a été accentuée par la loi du 9 décembre 1905 instaurant la laïcité de l’Etat. Le respect des croyances des élèves et de leurs parents implique : l’absence d’instruction religieuse dans les programmes, la laïcité du personnel, l’interdiction du prosélytisme.
La liberté religieuse a conduit à instituer une journée libre par semaine laissant du temps pour l’enseignement religieux en dehors de l’école.

L’obligation scolaire
Depuis la loi Jules Ferry du 28 mars 1882, l’instruction est obligatoire. Cette obligation s’applique à partir de 6 ans, pour tous les enfants français ou étrangers résidant en France. À l’origine, la scolarisation était obligatoire jusqu’à l’âge de 13 ans, puis 14 ans à partir de la loi du 9 août 1936. Depuis l’ordonnance n°59-45 du 6 janvier 1959, elle a été prolongée jusqu’à l’âge de 16 ans révolus.
La famille a deux possibilités : assurer elle-même l’instruction des enfants (avec déclaration préalable) ou les scolariser dans un établissement scolaire public ou privé.
L’État a pour mission :
• la définition des voies de formation, la fixation des programmes nationaux, l’organisation et le contenu des enseignements ;
• la définition et la délivrance des diplômes nationaux et la collation des grades et titres universitaires ;
• le recrutement et la gestion des personnels qui dépendent de sa responsabilité ;
• la répartition des moyens qu’il consacre à l’éducation, afin d’assurer en particulier l’égalité d’accès au service public ;
• le contrôle et l’évaluation des politiques éducatives, en vue d’assurer la cohérence d’ensemble du système éducatif.
 image BD d'une classe d'école

Le site de l’éducation national

Patricia Blanc's RSS Feed
Go to Top