L’importance du rôle des associations de parents d’élèves est reconnue. Leurs droits sont explicités :

  • droit d’informer, de communiquer, de disposer de moyens matériels d’action (boîtes aux lettres, panneaux d’affichages, éventuellement locaux) ;
  • droit de diffuser des documents permettant de faire connaître leur action ;
  • droit d’intervenir, pour les organisations représentées au conseil supérieur de l’éducation, au conseil académique et au conseil départemental de l’éducation nationale, dans toutes les écoles et tous les établissements d’enseignement publics.